Modèle Telmed

Jeune femme au téléphone.
Jeune femme au téléphone.

Le modèle de télémédecine ou « Telmed » est le modèle d’assurance-maladie le plus populaire en suisse après le modèle standard et le modèle du médecin de famille. Il permet notamment à l’affilié de réduire sa prime maladie. Comme toute assurance de base, il est régi par la loi LAMal de 1994, et garantit à l’assuré les mêmes prestations qu’un système classique. En pratique, qu’est-ce qui distingue le modèle Telmed du système traditionnel ?

 

Quel est le principe du modèle Telmed ?

 

En Suisse, c’est le principe du libre choix du médecin, ainsi que l’égalité des prestations de l’assurance de base, qui sont garantis par la loi LAMal. Et cela peu importe la caisse-maladie choisie par l’assuré.

 

En pratique, l’assuré a le choix entre deux systèmes d’assurance LAMal :

 

  • Le système traditionnel : qui assure aux affiliés la prestation de libre choix du médecin.
  • Le système alternatif : qui se décline sous différentes variantes économiques, mais exige de l’assuré une renonciation au libre choix du médecin. Nous retrouvons dans les systèmes alternatifs le modèle de médecin de famille ainsi que le modèle HMO.

 

Telmed c’est un système alternatif de l’assurance LAMal, qui impose aux assurés de passer par une plateforme téléphonique avant d’aller chez le médecin.

 

Comment le modèle Telmed fonctionne ?

 

Les assurés du modèle Telmed doivent appeler un centre de conseil médical avant de se rendre chez le médecin. Les interlocuteurs en ligne sont tous des professionnels de la santé, qui donnent des conseils aux assurés, sur la procédure à suivre afin de se rendre chez un médecin approprié, voire un hôpital. Il est également possible d’envoyer des photos à la hotline, en cas de blessures par exemple, pour bénéficier d’un conseil plus précis.

 

Le modèle Telmed se décline sous différentes variantes, en fonction des options choisies par l’assuré, et prévues dans les conditions générales d’assurance (CGA) de son contrat :

 

  • Formule 1 : l’assuré doit appeler la plateforme téléphonique avant de se rendre chez le médecin. Il n’est cependant pas lié par l’avis de son interlocuteur, et reste libre de consulter le médecin de son choix.

 

  • Formule 2 : l’assuré doit appeler la plateforme téléphonique avant de se rendre chez le médecin. Il doit impérativement suivre la recommandation du conseiller qu’il a eu en ligne, au risque de ne pas se faire rembourser ses frais médicaux.

 

  • Formule 3 : l’assuré doit appeler la plateforme téléphonique avant de se rendre chez le médecin. Le conseil qui lui est donné doit impérativement être suivi par l’affilié, et il est limité dans le choix du médecin à consulter par la suite. Il s’agit en général de praticiens ou centres de santé figurant dans une liste établie par la caisse-maladie.

 

 

Quels sont les avantages et inconvénients du modèle Telmed ?

 

Ce système alternatif d’assurance LAMal permet aux assurés de faire des économies, et ainsi de bénéficier de 15 à 20% de réduction sur leurs primes maladie. Mais prudence, car en cas de non-respect des règles prévues dans les conditions générales d’assurance (CGA) établissant cette obligation d’appel à la plateforme avant toute consultation médicale, l’assuré s’expose à un refus de remboursement de ses soins santé. Il peut même se retrouver exclu du modèle Telmed s’il ne respecte pas les mentions de son contrat.

 

Les obligations prescrites par le modèle Telmed ne concernent cependant pas les consultations en cas d’urgence, les examens ophtalmologiques et gynécologiques.

 

Le modèle Telmed vous intéresse ?