Suspension en cas de service militaire de longue durée

Suspension assurance maladie service militaire

En Suisse, s’affilier à l’assurance-maladie de base est obligatoire. C’est la loi LAmal de 1994 qui règlemente le régime maladie pour tous. Ainsi, l’assurance est financée sous forme de primes, de franchise, mais également de quote-part. Sachant qu’elle peut représenter un budget important chaque mois, il est intéressant de connaître les astuces permettant de réduire sa prime maladie. En quoi consiste donc la suspension en cas de service militaire de longue durée ?

 

Quel est le principe de la suspension en cas de service militaire ?

 

Lorsqu’un résident suisse effectue un service militaire de longue durée, il lui est possible de suspendre son assurance-maladie de base. En effet, pendant son service, il est prévu une couverture spécifique, par l’assurance militaire. Dès lors, il n’est pas nécessaire de payer son assurance de base obligatoire, puisqu’elle ferait office de doublon. Ainsi, il est possible de la suspendre seulement pendant la durée du service.

 

Bon à savoir : cette suspension ne vaut que pour l’assurance-maladie de base ! Elle ne concerne en aucun cas l’assurance complémentaire. En pratique, seuls les soins de base sont couverts par l’assurance militaire, il est donc conseillé de prévoir l’affiliation à une assurance complémentaire, pour s’assurer de bénéficier d’une couverture suffisamment large en matière des frais santé.

 

Qui concerne-t-elle ?

 

Cette suspension de l’assurance de base, grâce à la couverture militaire, n’est possible que pour les personnes qui accomplissent des missions de plus de 60 jours consécutifs. Ainsi, les citoyens effectuant leur service militaire ou civil, une mission à la Croix-Rouge, ou encore à la protection civile, peuvent bénéficier de cette disposition.

 

La suspension n’est valable que le temps de la mission, et la demande doit être envoyée à l’assureur au moins 8 semaines avant le début du service. L’affilié doit faire parvenir à sa caisse maladie une copie de l’ordre de marche (service militaire) ou sa convocation (service civil). Attention, c’est la date de réception du courrier qui fait foi, et non le cachet de la poste. Veuillez donc à bien envoyer les documents en amont ! A réception du dossier complet, l’assureur suspend alors le prélèvement des primes pendant toute la durée de la mission de l’assuré.

 

Vous êtes en service militaire ou civil longue durée, et vous souhaitez suspendre votre assurance de base ?

 

Si vous êtes en mission militaire ou civile de plus de 60 jours consécutifs, il est possible de suspendre votre assurance de base, sachant que vous bénéficiez par votre statut de la couverture militaire ou civile qui garantit les mêmes prestations. Attention, cette démarche n’est valable que pour l’assurance de base, et ne convient pas pour l’assurance complémentaire, qui continuera à vous assurer durant le service.  

 

Vous souhaitez en savoir plus concernant les modalités pour diminuer vos primes maladie ? N’hésitez pas à consulter nos autres pages informatives :